Pèlerinage à Rome

0
469
Pèlerinage à Rome

Le premier pèlerinage de l’aumônerie des étudiants et jeunes professionnels s’est vécu à Rome du 21 au 25 octobre dernier. Avec la moitié du groupe, j’étais hébergé à la maison généralice des Spiritains, très bien située pour la vue sur la ville et que nous avons visitée.

En 3 journées complètes sur place, impossible de tout voir mais nous voulions prendre le temps de visiter ce qu’on avait choisi de visiter : d’abord plusieurs lieux à caractère culturel (la Fontaine de Trévi, le Colisée). Mercredi matin, nous avons assisté sur la place St Pierre à l’audience donnée par le pape François, par une belle matinée encore fraîche : de quoi apprécier nos pulls portant le logo du diocèse de St Denis. Séjourner à Rome nous a plongés dans l’histoire, spécialement celle de l’Église. Souvent, nous avons pris le parti de marcher : c’est le meilleur moyen de sentir l’ambiance de la ville actuelle mais aussi de nous mettre sur la traces des générations de chrétiens qui ont foulé les mêmes pierres.

Malgré la bonne volonté de chacun-e, des incompréhensions ou des réactions à vif ont été sources de tension et nous avons appris à faire groupe. Aussi, il était important de nous retrouver pour faire le point sur la journée écoulée, échanger sur l’évangile du jour ou discuter à bâtons rompus sur des thèmes qui nous tenaient à cœur. Jeudi matin, quelle file d’attente pour visiter la basilique St Pierre, surchargée de décors intérieurs somptueux, mais sans chaise dans la nef principale ! Nos prêtres ont pu célébrer une messe dans une des chapelles, où nous avons porté nos intentions de prière, notamment pour vous tous, pour notre unité pastorale.

Que de découvertes encore avec plusieurs autres basiliques majeures : St Jean de Latran, Ste Marie Majeure, St Paul hors les murs. Ce fut vraiment une chance pour nous de vivre un tel séjour, nous en revenons avec des idées pour l’aumônerie. Un grand merci pour finir aux pères Landry et David qui nous ont accompagnés du début à la fin et aux pères Stéphane et Henri-Noël qui nous ont servi de guides sur place.

Benoît Rusch