18 décembre 2018 : journée internationale des migrants

0
17

Le pape François disait lors de son voyage au Mexique en 2016 :

« Nous ne pouvons nier la crise humanitaire qu’a représentée, ces dernières années, la migration de milliers de personnes, que ce soit par train, par la route, voire à pied parcourant des centaines de kilomètres à travers des montagnes, des déserts, par des chemins impraticables.

Cette tragédie humaine, que représente la migration forcée, est aujourd’hui un phénomène global. Cette crise qu’on peut mesurer par des chiffres, nous voulons la mesurer par des noms, des histoires, par des familles…Demandons à notre Dieu, le don de la conversion, le don des larmes, demandons-lui d’avoir le cœur ouvert à son appel, à travers le visage souffrant de tant d’hommes et de femmes ! »