Quelle belle Eglise ! Une expérience de l'Eglise

0
648

L’Eglise dont je parle est bien avec un grand « E », l’Eglise universelle, et non pas une belle église rencontrée sur la route des vacances.

Il m’a été donné de participer à deux beaux moments d’Eglise au cours de ce dernier week-end:

– l’ordination de deux diacres en vue du sacerdoce

– le 800ème anniversaire d’une manifestation mariale 

Diversité et unité

L’ordination était celle de deux jeunes hommes, membres de la congrégation du St Esprit, l’un Gabonais qui a passé ces dernières années dans nos paroisses, l’autre Polonais.

Cela faisait longtemps qu’un tel événement ne s’était pas produit chez nous; il est heureux de voir ces deux jeunes qui, dans un monde où la générosité, le service peuvent sembler se perdre, de voir leur disponibilité à se donner totalement.

Une ordination est une ordination qui se déroule selon un rite; mais au-delà, il y a la liturgie, les chants, l’animation. Peut-être y a-t-il eu un petit choc culturel pour la famille venant de Pologne: nos quartiers, nos populations et donc les rythmes ne sont pas ceux dont ils ont l’habitude?

Si la « beauté » de l’Eglise était, déjà, dans le seul fait de ces ordinations, elle l’a été d’autant plus devant ce qui a été afin que chacun puisse se retrouver dans l’animation propre de la célébration: du Psaume chanté superbement en polonais, au chant d’offrande venant du Cameroun, et la litanie des saints alternée en français et en polonais; et il en fut de même pour les musiques proprement dites.

L’Eglise est une, mais elle n’est pas uniforme et elle est faite de ces hommes et de ces femmes venus d’origines multiples, ici de l’Est et du Sud; elle grandit et s’enrichit par l’apport de chacun et de tous dans une unité, une histoire ce qu’est véritablement la Tradition. La célébration partagée en était l’image.

Marcher ensemble

Depuis quinze ans maintenant, a été relancé dans le Diocèse le pèlerinage à Notre Dame des Anges, sur la commune de Clichy-sous-Bois, au cœur des cités populaires…construites depuis !

En 1212, trois marchands angevins avaient été faits prisonniers par de brigands dans la forêt de Bondy; condamnés à mourir de faim et de soif, ils prièrent Marie qui, selon la tradition, envoya des anges pour les libérer. C’est de là qu’est né le sanctuaire.

Le matin, des pèlerins sont venus à pieds de nombreux points du département, rejoints l’après-midi par beaucoup d’autres, la journée s’achevant par une Eucharistie présidée par le nonce apostolique.

Je m’imagine, survolant le département en hélicoptère, et voyant ces centaines de femmes, d’hommes et d’enfants, convergeant vers un même point! Comme le monde était présent la veille à l’ordination, il était présent, encore plus diversifié, à Notre-Dame des Anges; et je peux témoigner de la façon dont s’est déroulée la marche du matin, à travers les rues de ces villes et le bon accueil rencontré, la curiosité parfois, la communication inter-religieuse aussi par cette question posée par un musulman « Qui est Jésus ? » C’est sans doute celà la « nouvelle évangélisation ! »

Oui, chemin vers, partage, rencontre et découverte ou approfondissement d’une histoire; j’avais éprouvé ce sentiment sur la route de Saint-Jacques de Compostelle en prenant conscience que je mettais mes pas dans ceux de milliers d’autres qui m’avaient précédé.

Les pèlerins de dimanche, arc-en-ciel, ont aussi mis leurs pas dans ceux des milliers d’autres (peut-être moins nombreux que pour Compostelle !) qui les avaient précédés; le nonce a bien su le dire dans son homélie en faisant le lien entre la Tradition de l’Eglise et sa vie dans le monde d’aujourd’hui. Et sa présence, si elle était aussi celle du Pape, représentait, en quelque sorte, celle de l’Eglise universelle.

La célébration eucharistique a été l’illustration de toute cette universalité.

Ah, ce n’est pas toujours simple la vie de croyant, elle nous fait réagir cette Eglise ! Mais elle est ce que nous en faisons et, cette fin de semaine, je pouvais dire « Qu’elle est belle l’Eglise ! »

— Régis de BERRANGER

(Cet article a été publié dans http://direetredire.unblog.fr/2012/09/10/quelle-belle-eglise/)