MUSULMANS, CHRÉTIENS ET BOUDDHISTES AUTOUR DU 'Jeûne'

0
451

 

Le mercredi 14 septembre 2011 fut notre 3e rencontre. Nous nous retrouvions invités par la communauté musulmane pour un repas d’après ramadan sur le thème du « jeûne ».

Une soirée où un représentant de chaque religion donnait le sens de ce mot : pour l’islam, il est l’un des cinq piliers qui impose à tout musulman de s’abstenir de manger du lever au coucher du soleil durant le mois de ramadan. C’est également un moment de partage pour les personnes dans le besoin. Celui qui ne jeûne pas doit s’acquitter d’une somme d’argent à reverser aux pauvres, environ 2 euros par jour.

Pour nous catholique, il se traduit surtout durant le mois du carême, non pas seulement par une privation de nourriture, même si certains jours comme le mercredi des cendres ou le vendredi (saint) doivent être maigres, mais c’est avant tout une disposition intérieure qui doit nous rapprocher de Dieu et tourner notre regard vers les personnes en difficulté.

Le jeûne fait partie du quotidien des bouddhistes, on mange peu le matin, davantage à midi et rien jusqu’au lendemain. C’est une philosophie de vie qui permet de rechercher le meilleur équilibre mental, physique et spirituel…